19 octobre 2019

Je me donne la permission d’être heureuse

Je me donne la permission d’être heureuse. Il y a un temps j’ai réalisé que j’avais cette habitude de me créer des problèmes à résoudre, un schéma que mon egomental s’était construit pendant ma jeunesse et auquel il s’était identifié. J’étais quelqu’un qui « surmontait des épreuves ». Et donc s’il n’y avait pas d’épreuves, qui est-ce que j’étais? Ça fait peur pour un ego de ne pas exister, donc je m’en inventais. Quand tout allait bien, je trouvais inconsciemment quelque chose à surmonter, pour continuer d’exister comme je me croyais devoir exister. Sauf que j’en ai eu assez d’escalader la même montagne à différents endroits dans ma vie. J’ai choisi de la laisser derrière moi et de cesser de m’identifier aux obstacles que je surmontais. Le réflexe est un peu quand même là aujourd’hui, parfois, mais de plus en plus vite je m’attrape au vol et je me permets d’être heureuse même si rien ne se passe, d’exister sans obstacle à franchir, d’être simplement bien. Je me donne la permission d’être heureuse. Et toi? 🖤

© Frédéric Gingras 2019