Journal

T'es un peu la plus belle chose du monde.

Qui tu es vraiment

Alors la question n’est peut-être pas de quoi tu as besoin pour l’être enfin. Peut-être que la question est depuis longtemps devenue de quoi tu n’as plus besoin pour y retourner. Parce que quand tu avais une seule année et que tu pleurais presque de rire et de délice à la vue d’un nuage rigolo, tu l’étais. Totalement. Purement. Tout simplement. Tu peux être heureuse. C’est en toi. Le bonheur c’est même sûrement plus ressemblant à qui tu es vraiment que tout ce qui suit normalement les mots « Je suis ». Alors ne cherche pas quelque chose de plus que ce que tu as toujours eu juste là, à mi-chemin entre le coeur et les trippes. Et retrouve-toi. Tu vaux la peine de te retrouver. Tu n’as pas besoin de tout ça.

Prends un miroir et regarde-toi juste dans les yeux

Prends un miroir et regarde-toi juste dans les yeux pendant au moins longtemps,

voici qui tu es,

tu es belle. 👁👁

Existe tout doucement

Existe tout doucement. Prends ton temps. Respire plus lentement. Tu existes même si personne ne connait ton nom. Tu brilles même si la lumière des projecteurs ne t’illumine jamais. S’il te plaît ne vis pas pour eux, ils ont assez à faire de déjà trouver leur chemin dans notre monde engourdit. Il y a une grande beauté à exister en bordure de la forêt, caché un peu par les arbres, à tracer son propre petit chemin très doucement, sans bruit, en petit groupe de gens qui s’aiment vraiment. T’sais, t’as le droit de courir pis d’exister à toute allure, pis si c’est ce qui te fait vibrer fonce pis cours pis explose de tisons toujours brûlants! Mais n’oublie jamais que t’as aussi le droit de sortir du chemin, de ralentir un peu ou complètement, pis de choisir d’exister tout doucement, sans faire volontairement des vagues, en te laissant bercer par le courant. 🙏🏻🖤

Tu portes l’univers

Tu portes l’univers. Tu l’as peut-être oublié à force d’utiliser des mots comme je et moi, mais chaque petite molécule et chaque grande pensée qui te fais ce que tu es est une accumulation de l’univers qui te précédait et qui t’entoure. Alors si parfois le matin tu te sens seule ou écartée, souviens-toi que toute l’histoire du monde est en toi, et que l’univers te supporte, peu importe ce que tu décides de faire avec ta chance d’être en vie. Tu ne peux pas être seule quand tu es l’entièreté de ce qui existe. Et sinon, écris-moi ou écris-nous, on sera là avec toi le temps qu’il faut pour te souvenir de ce que tu es. 😌🙏🏻🌍✨

Trouve quelque chose à aimer dans au moins tout

Trouve quelque chose à aimer dans au moins tout. Parce que si on ne peut pas toujours faire ce qu’on aime, on peut apporter l’amour dans tout ce qu’on fait. 😌🖤

Écoute-le, il te dit des belles choses.

Écoute-le, il te dit des belles choses. Celui en haut vit dans un monde inventé, celui en bas est vrai. Et je sais pas pour toi, mais moi je préfère vivre dans le vrai. 😌🙏🏻🖤

© Frédéric Gingras 2018