10 janvier 2019

Qui tu es vraiment

Alors la question n’est peut-être pas de quoi tu as besoin pour l’être enfin. Peut-être que la question est depuis longtemps devenue de quoi tu n’as plus besoin pour y retourner. Parce que quand tu avais une seule année et que tu pleurais presque de rire et de délice à la vue d’un nuage rigolo, tu l’étais. Totalement. Purement. Tout simplement. Tu peux être heureuse. C’est en toi. Le bonheur c’est même sûrement plus ressemblant à qui tu es vraiment que tout ce qui suit normalement les mots « Je suis ». Alors ne cherche pas quelque chose de plus que ce que tu as toujours eu juste là, à mi-chemin entre le coeur et les trippes. Et retrouve-toi. Tu vaux la peine de te retrouver. Tu n’as pas besoin de tout ça.

© Frédéric Gingras 2019