Mais ils sont beaucoup trop propres

Mais ils sont beaucoup trop propres. C’est à croire qu’il y a quelques vies déjà qu’ils n’ont pas été se rouler dans les feuilles du jardin. 🍂🍃🍂

© Frédéric Gingras 2018