J'te
connais pas
mais j't'aime.

Demain, 9h.

Souviens-toi d’où tu viens 

Souviens-toi d’où tu viens. Rappelle-toi c’que t’as traversé. T’as vécu trop de choses. T’as supporté trop de choses. Mais t’es là. T’es ici, pis tu sens bon la fleur. Alors lève le menton pis r’garde le ciel, ‘tite rose, parce qu’ils arriveront pas à te faner. Ils ont déjà essayé.