Mots

Sous le soleil et autres étoiles c’est chez toi

Sous le soleil et autres étoiles c’est chez toi. Tu es ici parce que l’univers te voulait ici. Et réalise que même maintenant tu tournoies en forme de petits et de grands ronds parmi les petits points qui scintillent et autour un point un peu plus important qui te tient en place sous ses rayons chauds. Alors quand parfois tu cherches ta place sors dehors et ferme les yeux sous la lumière tiède. Tu y es déjà. ☀️✨🖤

Il ne te manque rien du tout jamais

Il ne te manque rien du tout jamais. Il n’y a rien à atteindre. Il n’y a nulle part à aller. Il n’y a rien à obtenir. Il ne te manque rien du tout. Tu as absolument tout ce que tu as besoin juste là. Attends. Mets ta paume sur ton coeur. Là. Juste là. Le sens-tu battre, le rythme de l’univers qui bat en toi? C’est tout ce dont tu as besoin, et tu l’as totalement depuis le tout premier boum qu’il a fait, il y a de ça des milliards d’années, quelque part au milieu du ciel. Alors ne crois pas qu’il te manque ci pour enfin ça. Ci et ça, ça n’existe pas, c’est quelque part là-bas dans les idées et les concepts, rien que tu peux sentir ou voir ou toucher avec ta peau. Mais toi pis ton boum boum vous êtes là. Chaque battement est réel. Chaque souffle est réel. Tu es vraie. Et si tu existes en ce moment, c’est que tu as tout ce dont tu as besoin. Tout. Parce qu’il n’y a pas d’erreur. Tu ne serais simplement pas là s’il te manquait quelque chose pour être complète. Alors si un jour tu doutes un peu, que tu crois encore qu’il te faut un peu de ci pour avoir ça, ferme les yeux et pose ta main sur ton coeur et rappelle-toi qu’il y a des milliards d’années l’univers à fait son premier boum, et qu’il continue encore aujourd’hui, à un rythme continue, sous ta paume, quelque part au milieu du ciel, sur une petite roche bleue. 🌍🖤 Boum. Boum. Boum. Boum. Boum. Boum.

Sois gentille.

Sois gentille.

Avec toi, avec elle, avec eux, et puis tout le reste aussi. 🖤

Quand parfois tu as peur de pas savoir où tu t’en vas

Quand parfois tu as peur de pas savoir où tu t’en vas, souviens-toi que t’es pas obligée de marcher en ligne droite, pis que peu importe où tu te trouveras à la fin de ton petit chemin en zigzags, ce sera le tien. Pis tout au long du chemin tu auras vécu. Pis on peut rien demander de mieux. ✨🖤

Fais des choses que tu aimes.

Fais des choses que tu aimes. Pourquoi parfois tu fais des choses que tu n’aimes pas faire? Tu pourrais essayer de te dire que si tu fais ci tu vas avoir ça, un jour, mais ce n’est pas ça la question. T’sais, il y a rien à gagner. Rien qui va enfin te donner quelque chose. Jamais. En haut de la montagne là-bas il n’y a rien du tout. Absolument rien. Personne pour t’applaudir, personne pour te dire bravo, il n’y a aucune médaille à gagner, il n’y a aucun coffre au trésor, aucun secret magique, aucun festin à manger, aucun enfin répit, rien du tout. La vie n’a pas de grand prix. À la fin du chemin, tu vas juste doucement disparaître pour toujours. Et soit tu auras vécu une vie remplie d’amour et de joie et de sourires et du plaisir d’avoir marché jusqu’en haut de la montagne, soit non. C’est tout. Alors je t’en prie arrête de regarder au loin le sommet, il n’y a rien là-bas, tu regardes un mirage, mais regarde partout autour de toi, tu es là, les pieds dans le gazon et la tête sous le soleil et les cheveux dans le vent parmi les fleurs et on est au moins deux et ça sent bon et c’est pas un peu incroyable, tout ça? Moi je pense que oui. De quoi d’autre on a besoin? Moi je pense que rien du tout. Et à la place de regarder au loin un sommet incertain où il n’y a rien du tour, regarde ici. Décide de te plaire ici. Choisis d’être heureuse maintenant. Et donne-toi la permission de faire tout ce que tu aimes aujourd’hui. Et apprends doucement à aimer tout le reste aussi. Parce que c’est tout ce qu’il y a. Il n’y aura jamais rien d’autre. Pis c’est beau, c’est magnifique, exactement comme ça. C’est la vie. ✨

Traite-toi comme la plus incroyable chose du monde, parce que tu l’es

Traite-toi comme la plus incroyable chose du monde, parce que tu l’es. C’est tout. Pis c’est vrai. 🖤

© Frédéric Gingras 2019