T'es un peu
la plus belle
chose du monde.

Toi pis moi on va changer le monde.

J’te connais pas mais j’t’aime

J’te le dis pas assez souvent, mais même si j’te connais pas, j’t’aime. J’ai envie de tout savoir sur toi. D’aller prendre un café avec toi pis qu’on aille des fous rires en se prêtant nos souvenirs. J’ai envie de t’appeler mon amie pis de te faire des high fives quand on se croise dans la rue.

Debout

Debout.

Lève-toi debout pis serre les dents pis tiens-toi le coeur à deux mains. J’te mentirai pas en te disant que j’comprends tout à fait c’que tu vis. Mais j’te mentirai pas non plus en te disant que tu peux rien y faire. T’es tellement plus forte que tu penses. Tu peux tout changer. Tu peux tout avoir. Alors debout. Ouvre la gueule pis hurle au meurtre pis crache pis frappe pis rage pis pleure mais regarde en haut. Regarde toujours en haut. Parce que c’est là que tu t’en vas. Tu va foncer pis jamais t’arrêter pis tu vas courir sans jamais te retourner pis tu vas réussir parce que t’as pas le droit de te faire ça. T’as pas le droit de te laisser tomber. T’es trop belle pour ça. T’es trop précieuse pour ça. T’as pas le choix. 🔥🖤

Love

L’amour. Partout. Tout le temps.

Hier, j’ai senti de l’amour de votre part. Quand j’ai vu qu’après quatre heures tous mes tees étaient vendus, j’étais ému, pis un peu confus. J’comprenais pas c’qui se passait. Mais j’étais content. Parce que ça me confirmait un peu que c’que j’m’efforce à donner avait un impact, aussi petit soit-il. Pis que j’devais continuer, que j’avais pas le choix. Parce que vous prenez de votre temps pour être là pis prendre c’que j’vous donne. C’t’une dette que j’vais passer ma vie à repayer. Une vie à essayer de partager du Love. Merci d’être ici, pis merci de faire partie de ça, avec moi. J’vous connais pas, mais j’vous aime. 🖤 Pis ensemble, on va changer le monde pis bâtir quelque chose de beau.

Je devrais prendre le temps de

Je devrais prendre le temps de :________.

Bad minou

Bad minou. 😎

Ça calme

On n’est tellement rien. On n’est tellement pas ici longtemps. L’univers cligne des yeux et on aura vite disparu. Mais c’pas alarmant. Ça calme. Ça calme de savoir que c’qu’on fait aura pas de gros impact sur le Macro. Ça calme de reconnaître qu’on n’est rien du tout dans c’te grande et belle chose. Ça calme, parce que ça nous recentre sur l’essentiel. Ici. Dans c’te p’tite et infiniment rien qu’est notre passage ici, aussi bien rire. Aussi bien aimer. Aussi bien profiter. Aussi bien essayer de rendre c’te p’tit passage obligé quelque chose de beau. Ça calme être une poussière. Ça libère. Pis on peut aller se balader doucement dans l’air.