J'te
connais pas
mais j't'aime.

Demain, 9h.

Être humain

Être humain, c’est surtout se mettre des petits bouts de tissu au bout des pattes. 🙈🙊

Une brique à la fois

On a c’te tendance à largement surestimé c’qu’on peut accomplir d’ici l’an prochain. Le problème, c’est qu’on sous-estime aussi c’qu’on peut bâtir en deux ou trois décennies.

Déconnexion

Parfois j’ai un peu peur. J’sais pas. J’nous vois aller, comme ça, insatisfaits sans trop savoir de quoi, pis j’me dis qu’c’est peut-être pas par là, la raison. Peut-être qu’elle est ici. Mais t’sais, vraiment ici, dans nos mains, pendant que moi j’écris ça pis que toi tu le lis. C’te connexion constante avec l’instantané. Cette habitude qu’on a prise à pouvoir tout avoir tout de suite. C’pas de notre faute, mais j’ai le sentiment qu’on a un peu oublié qu’il y a un chemin à parcourir, pis qu’il est beau, quand on se donne la peine de le regarder. J’ai l’impression qu’on n’est plus habitué à regarder le chemin. Pendant que la douce voix impersonnelle de Siri nous guide vers notre destination, on a les yeux dans nos mains, le temps disparu, pis un clin d’oeil et on est rendu. J’ai peur qu’on ne sache plus comment se rendre quelque part, qu’on a oublié qu’il y a une montagne à franchir, pis que c’est plus long à franchir qu’une commande Amazon à arriver chez nous. Pis que c’est beau comme ça, que ça n’a pas besoin d’aller vite, que c’est normal que ça prenne beaucoup de temps. Mais j’essaie de reconnecter avec le chemin. De laisser mes yeux sur la route, sur les nuages, sur les gens, pis de prendre le temps. Parce qu’au fond, c’est pas le résultat qui va faire de moi quelqu’un de meilleur, c’est tout c’que j’aurai appris en m’y rendant.

J’te connais pas mais j’t’aime

J’te connais pas mais j’t’aime. 🖤

Faire la paix

Avec moi, avec toi, avec le monde.

Mon chat est doux

Mon chat est doux. Je l’aime. 🖤